Guide pour l’installation d’un store

Les différents travaux à prévoir

Aujourd’hui, il existe différents types de stores à savoir les stores auto-fixant où on y trouve un ressort se coinçant dans l’embrasure de la fenêtre. Même si ce type de store est abordable, ce n’est pas vraiment recommandé puisqu’ils ne sont pas robustes et sa pérennité dépend de la durée de vie du ressort.

Quant aux stores vénitiens, stores bateau et autres stores californiens ou japonais, les travaux à prévoir sont minimes. En effet, dans  la plupart du temps, il suffit de percer quelques trous dans le mur où l’on peut visser le rail de soutien du store. Pour bien faire, il faut prévoir d’utiliser des chevilles et au moins trois points d’accroches distincts par store.

Une petite complication peut apparaître pour les stores motorisés. D’une part, il faut prévoir le raccordement au réseau électrique et des interrupteurs. D’autre part, ce type de store nécessite souvent l’encastrement d’une partie du store dans le mur.  Si vous n’avez  pas alors une solide expérience du bricolage ainsi que des circuits électriques, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel en installation vitrerie pour vous faire une installation propre et durable.

En ce qui concerne les stores en extérieur, le problème réside au niveau de l’accrochage puisque le store devra pouvoir résister aux éventuelles bourrasques de vent. De plus, il doit traverser l’hiver sans encombre. Sur ce, le choix du mur porteur et l’encastrement sont très important. De plus, il faut prévoir des travaux de maçonnerie afin d’intégrer le store au bâti.

Une fois le store est installé…

La durée de vie d’un store dépend de son utilisation. Il faut également prévoir de l’entretenir régulièrement avec nettoyage des mécanismes et des toiles, notamment pour les stores extérieur. Le soleil peut altérer la couleur de votre store avec le temps, en intérieur comme en extérieur, il faudra donc penser à changer la toile au bout de quelques années.